#ChupsEnChine

Je suis en Chine, à Ningbo pendant 5 mois sur le campus chinois de l’Université de Nottingham. Pour lire mes premières impressions et mes prochaines aventures, c’est ici !


Je pars àNingbo.
Bordeaux, 14/02/2018 – Départ J-10

Je n’aime pas les départs.

J-10. Je n’aime pas les départs. Je déteste dire « au revoir ». Et pourtant, ça fait déjà pas mal d' »au revoir » passés. On fait ça étape par étape. Les uns après les autres. Au revoir, on se revoit vite, à très vite, amuse toi, tu vas t’éclater, tu nous écriras ? C’est rien, cinq mois. C’est rien du tout. Et pourtant, j’ai l’impression que je quitte tout le monde pour toujours.

Je déteste avoir à dire « au revoir ». C’est triste les départs. Ce sont des gens que tu vois tous les jours que tu ne vois plus. Et ces gens que tu aimes, que tu quittes pour en voir d’autres que tu ne connais pas encore. Et vous me connaissez, moi et les gens, c’est une longue histoire.

Je déteste les « au revoir », et pourtant, cette fois, au revoir rime avec aventures à venir et un pays magnifique à découvrir. Ne pas se plaindre. Cueillir le jour, vivre l’instant, tout ça, et espérer que tout ira bien. Et puis t’inquiète pas, ça passe vite, cinq mois, ça passe très vite. 

Et puis c’est les montagnes russes dans ma tête. Un coup, je trépigne d’impatience, monter dans un avion, partir loin, très loin d’ici… Et ça tombe bien, ça arrive ! Vite, faire ma valise, vite tout prévoir, tout écrire, tout préparer… Et puis, deux heures plus tard, le drame. Pourquoi se faire tant de mal ? Pourquoi la Chine ? Et puis, t’en as pas assez eu des chocs culturels ?  

Et puis je crois, que là tout de suite, alors que je ne suis même pas encore partie, ce que je préfère dans les départs, ce sont les retrouvailles.


Eh d’ailleurs, c’est la Saint-Valentin ! <3
Sur ce blog, il y a des histoires qui finissent mal. Et d’autres qui finissent bien aussi. Vous choisissez, c’est cadeau.  

Je pars en Chine.
Bordeaux, 10/12/2018 – Départ J-14

Je pars en Chine

Je le sais depuis un an jour pour jour. Je pars en Chine, et ça fait un an que je saoule mes proches avec ça… Et voilà, ça arrive comme un mur* droit devant moi. Dans deux semaines.

 

Direction Ningbo

Ningbo, petite ville chinoise de la Côte Est, plus grande que l’agglomération parisienne, à une heure de Hangzhou et deux heures de Shanghai. Cinq mois, comme une parenthèse dans une année déjà un peu tracée. Je pars, je reviens et avec un peu de chance, tout sera pareil à mon retour. Sauf moi, à en croire mes amis.

Je vais en échange sur le campus chinois de l’Université de Nottingham. (Oui, en Chine, mais je n’ai pas été courageuse au point d’aller dans une université chinoise. Je ne parle pas un mot de chinois je vous rappelle.)

Et alors que ce blog dort depuis bientôt un an, j’ai décidé qu’il était grand temps de le réveiller avec mes nouvelles aventures. A très vite donc !


*mur, ou plutôt muraille en fait. (Ok, c’était nul.)
Mais stay tuned, le reste arrive vite.
Bisous à toi qui lit vraiment tout, jusqu’en bas.