étranger


Je pars en Chine.
Bordeaux, 10/12/2018 – Départ J-14

Je pars en Chine

Je le sais depuis un an jour pour jour. Je pars en Chine, et ça fait un an que je saoule mes proches avec ça… Et voilà, ça arrive comme un mur* droit devant moi. Dans deux semaines.

 

Direction Ningbo

Ningbo, petite ville chinoise de la Côte Est, plus grande que l’agglomération parisienne, à une heure de Hangzhou et deux heures de Shanghai. Cinq mois, comme une parenthèse dans une année déjà un peu tracée. Je pars, je reviens et avec un peu de chance, tout sera pareil à mon retour. Sauf moi, à en croire mes amis.

Je vais en échange sur le campus chinois de l’Université de Nottingham. (Oui, en Chine, mais je n’ai pas été courageuse au point d’aller dans une université chinoise. Je ne parle pas un mot de chinois je vous rappelle.)

Et alors que ce blog dort depuis bientôt un an, j’ai décidé qu’il était grand temps de le réveiller avec mes nouvelles aventures. A très vite donc !


*mur, ou plutôt muraille en fait. (Ok, c’était nul.)
Mais stay tuned, le reste arrive vite.
Bisous à toi qui lit vraiment tout, jusqu’en bas.

Mondialisation et identité : et les immigrés alors ? 12

Je me réjouis souvent d’être l’heureux mélange de cultures très différentes : depuis cinq générations, ma famille côtoie trois grands pays ( l’Inde, Madagascar et la France ) sur des continents distincts. Elle parle plusieurs langues et est en interaction constante avec des personnes ayant des histoires aussi riches les unes que les autres, mais dans des univers parallèles.