5 choses à savoir avant d’aller en Chine 2


Déjà un mois que je suis installée en Chine ! Voici les premières choses qui m’ont étonnée ici et qui sont utiles à savoir quand on arrive dans l’Empire du Milieu.

Préambule : installez dès maintenant un dictionnaire de conversation sur votre smartphone. Personne ne parle anglais. Cela étant fait, passons aux choses sérieuses.

1- Par la modernité, vous serez subjugués

Qu’est-ce que ça brille ! La modernité, la propreté permanente des grandes villes, on se demande même comment c’est possible avec tout ce monde. Les files d’attente disparaissent dans les aéroports, et le tout avec le sourire… La Chine est un pays qui se développe à la vitesse de l’éclair. Si comme moi, vous vous attendez à un pays comme l’Inde, vous êtes à des années lumières de ce que la Chine est vraiment.

Des centres commerciaux scintillants partout, des boulevards larges comme quatre fois ceux de Paris, décoration kitsch partout… Bref, les villes chinoises, c’est tout un monde. Il faut ensuite aller explorer la Chine rurale pour comprendre les contrastes du pays !

2- A pied, vous vous déplacerez

En Chine, il n’y a pas moyen de conduire à moins d’avoir un permis chinois. Et c’est peut-être pour le mieux… Les priorités en Chine ne sont pas les mêmes : les gros camions passent généralement en premier. Alors même à pied ou à vélo, faites attention, et pour traverser la route,  »regardez bien à droite et à gauche ». Ne prenez surtout pas ce conseil à la légère, il y a moyen de se faire renverser à tous les coins de rue ! Et d’ailleurs, tout le monde klaxonne très fort, pour tout et rien, vos tympans devront s’y faire !

Le meilleur rapport qualité/prudence/prix reste le bus : s’il faut un peu de gymnastique de cerveau pour comprendre les noms des stations et se repérer en ville, une fois qu’on a pris le bus une ou deux fois, on se rend compte de l’efficacité des transports chinois ! Et on est bien content d’avoir trouvé.

Les taxis sont extrêmement faciles à trouver et bon marché : pensez juste à noter l’adresse en chinois.

A pied, s’il n’y a pas de passage piéton, attendez un répit de circulation… Et foncez !!!

3- Du XXL vous porterez

Si vous avez déjà acheté sur des sites de vêtements chinois, vous avez peut-être été déjà surpris par la taille de vos achats. Quand vous achetez un vêtement en Chine, faites bien attention aux tailles indiquées et ne vous référez surtout pas aux systèmes de mesure occidentaux. Faisant du 36 (ou S) en France, il m’est arrivé d’acheter du XXL ici ! Alors un conseil : mesurez-vous et connaissez vos mensurations. Le bon vieux mètre-ruban ne se trompe jamais et beaucoup de sites chinois ont des indications en centimètres pour leurs produits.

Ah et si vous faites plus de 39 en pointure de chaussures… Amenez de bonnes chaussures solides, pour tout le temps de votre séjour, vous ne trouverez pas chaussure à votre pied ici.

4- De la viande , vous mangerez

C’est sûrement le pays le moins végétarien du monde. Pour moi, impossible de trouver un plat sans viande les premiers jours dans les restaurants et dans les rues. Le problème est que certains Chinois trouvent presque aberrant de ne pas manger d’animaux. Ils ne parviennent pas à comprendre pourquoi ce choix, et la barrière de la langue n’aidant pas, ça donne beaucoup de dialogues sans fin.

Viande rouge, blanche, poissons… Si vous aimez ça, vous ne serez pas déçus. La nourriture préparée dans les restaurants et les stands dans la rue sont extrêmement bon marché en Chine : parfois, cuisiner revient même plus cher !

Il n’y a que très peu de choses qui ne contiennent pas de protéines animales. (Végétaliens, vous avez intérêt à savoir cuisiner.) Et d’ailleurs, interdiction formelle de boire l’eau courante. Et évitez les glaçons dans vos boissons si vous ne voulez pas être malade, conseil de Chups !

5- Des applications, vous installerez

C’est sans conteste la chose à laquelle je m’attendais le moins en mettant le pied ici. Impossible de bouger sans smartphone en Chine. Si vous restez plus d’un mois, ça vaut peut-être le coup d’investir dans un bon forfait internet local et installer quelques applications dont vous n’avez sûrement jamais entendu parler.

Première étape : installez WeChat. Cette application mérite un article à elle seule. Mais retenez une chose : sans WeChat, impossible de survivre en Chine. Payer, socialiser, s’informer, communiquer… Bref WeChat c’est une des deux applis indispensables en Chine. La deuxième étant Alipay. Alipay permet de payer directement grâce à votre téléphone : fini les liasses de cash et les pièces qui tombent par terre, la Chine est sans conteste LE pays du paiement mobile. Par contre, pour ça, il vous faut un compte bancaire chinois et pour l’ouvrir… Bonne chance !

Vous aurez aussi probablement besoin de Didi (le Uber local) et Ctrip pour les réservations de trains et d’avion.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 commentaires sur “5 choses à savoir avant d’aller en Chine